Suivez-nous sur : icone Facebook  icone Twitter

M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.

  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
  • M.le Prefet Jean-Michel Mougard visite le centre de secours principal d'Albi.
Crédit photo: 
SDIS81/cellule photo/T.Audoorn

Le jeudi 2 novembre, M. le Préfet Jean-Michel Mougard ainsi que son directeur de cabinet M.Florent Farge se sont rendu au centre de secours principal d'Albi.

Reçus par le colonel Dulaud, le Président du conseil d'administration M. Michel Benoit et le chef de centre le commandant D.Carlier, l'adjudant-chef D.Donnez a présenté sa garde ainsi que le logiciel de gestion des personnels de garde (Gestion Individuelle Centralisée).

La délégation s'est ensuite rassemblée pour un moment convivial autour d'un café.

M. le Préfet s'est entretenu auprès des personnels de garde et en a profité pour évoquer la dangerosité du métier ainsi que la problématique des interventions auprès des quartiers difficiles.

Cependant, tous se sont accordés pour dire que la polyvalence du rôle de sapeur-pompier en fait un métier de passionnés avant tout.

Dans un second temps, la visite s'est poursuivie dans les remises pour constater l'ensemble de véhicules et la spécialité de chacun, où M. le Prefet ainsi que son directeur de cabinet ont pu se glisser dans la peau des soldats du feu et essayer des textiles et des appareils respiratoires isolants tout en portant des tuyaux, constatant qu'il leur faut une condition physique entretenue pour passer outre les inconvénients au port de ces appareils.

Dans un dernier temps, le commandant D. Carlier a orienté la visite vers la manœuvre de l'équipe de garde qui simulait un accident de la route avec un incarcéré dans un véhicule de tourisme.

M.le Préfet et son directeur de cabinet ont même eu l'occasion de mettre la main à la patte en utilisant un outil de désincarcération, la cisaille, permettant de dépavilloner le véhicule accidenté et ainsi extraire la victime en toute sécurité.

La visite s'est ensuite conclu par une prise de hauteur dans le camion bras élévateur à quelques dizaines de mètres du sol, accompagné du drone piloté par le capitaine M. Cristol.

02/11/17

Ajouter un commentaire